Présentation

Le diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en analyse et prévention des risques naturels est une formation en géographie visant le développement des connaissances en géomorphologie, en gestion de l’environnement et sur les phénomènes naturels générateurs de risques pour reconnaître, délimiter et spatialiser les zones et les infrastructures vulnérables.

Il offre une formation pratique acquise pour l’essentiel sur le terrain et permet de maîtriser les outils et l’instrumentation utiles à l’analyse des aléas et de la vulnérabilité ainsi qu’à l’évaluation et à la cartographie des risques.

Passage à la maîtrise

Quatre cours du diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en analyse et prévention des risques naturels font partie intégrante de la maîtrise en géographie. Pour obtenir sa maîtrise, l'étudiant devra réaliser le mémoire de recherche de 27 crédits et deux cours obligatoires de 3 crédits.

Il est donc possible pour un étudiant d’amorcer son cheminement au DESS, puis de poursuivre à la maîtrise. Pour compléter sa maîtrise, il doit :

  • détenir une moyenne cumulative minimale de 3,2 sur 4,3;
  • satisfaire aux conditions d’admission de la maîtrise;
  • déposer une nouvelle demande d'admission.

Qu’est-ce que la géographie?

La géographie intègre les sciences naturelles et les sciences humaines. Elle vise à comprendre comment les milieux naturels influencent les activités humaines, mais aussi comment les sociétés s’adaptent, utilisent et modifient ces mêmes milieux. Les problématiques environnementales sont par conséquent au cœur des champs d’études de la géographie.

Cette discipline s’intéresse aussi à tous les aspects de la gestion intégrée des territoires et de leurs ressources. Pour cela, elle utilise des méthodes et des outils performants pour la collecte, le traitement et l’analyse de l’information géographique (géomatique, télédétection, photo-interprétation, campagnes de terrain, etc.).

À l’UQAR, la géographie humaine et la géographie physique se réunissent pour aborder des questions touchant, par exemple, les géorisques, l’aménagement du territoire et le développement durable.

La nordicité, un axe d'excellence en recherche à l'UQAR

L'UQAR se consacre à l'étude du Grand Nord et des basses latitudes froides, désignée sous le nom de nordicité. Cet axe de recherche regroupe des chercheurs qui s'intéressent aux environnements nordiques dans une perspective interdisciplinaire autour de disciplines étroitement complémentaires, dont la biologie, l'écologie, la chimie et la géographie, humaine ou physique, des milieux froids.

Leurs recherches visent à mieux comprendre le fonctionnement des milieux continentaux en climat froid, de manière à répondre aux enjeux majeurs dans le domaine de la conservation et de la gestion durable. L'évolution des environnements nordiques continentaux dans le contexte du changement planétaire et les relations entre les environnements nordiques et les sociétés humaines sont au nombre des questions de premier plan.

Voir : Axes d'excellences en recherche