Présentation

Le doctorat en lettres permet de poursuivre une spécialisation dans le champ des lettres qui est, pour l’essentiel, celui de la littérature, du langage et des pratiques textuelles, discursives et visuelles (notamment, théâtre, cinéma, philosophie, histoire de l’art et discours médiatiques).

Il vise à former des étudiants qui pourront contribuer à l’accroissement des connaissances critiques, historiques, méthodologiques et théoriques, et, de ce fait, contribuer à l’intégration de disciplines qui, avec les études littéraires, se partagent le champ des lettres.

Offert conjointement avec l'Université du Québec à Chicoutimi et l'Université du Québec à Trois-Rivières, ce programme réunit 23 professeurs-chercheurs et chercheurs-créateurs dont les spécialisations couvrent l’ensemble des thèmes et approches des études littéraires.

Structure du programme

Le doctorat en lettres propose deux options : analyse littéraire ou création littéraire et comporte la rédaction d’une thèse de 72 crédits.

Axes de recherche

L’équipe professorale mène des travaux de recherche et recherche-création structurés autour des axes porteurs des programmes de lettres aux trois cycles : création, culture littéraire, approches et méthodes. Les recherches témoignent d’un souci de complémentarité tant sur le plan des périodes que des objets et des méthodes.

Création littéraire

Conte, nouvelle, roman, poésie, haïku, récit, théâtre, pédagogie et philosophie de la création.

Culture littéraire

Littérature française de l’Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècles), écrits de la Nouvelle-France, littératures québécoise et française des XIXe et XXe siècles, littérature contemporaine.

Approches et méthodes

Géocritique, histoire littéraire, intertextualité, linguistique, mythocritique et mythanalyse, narrativité, onomastique, poétique du recueil, poétique des genres, psychanalyse, rhétorique, sémantique, sémiotique et textologie.

Le dynamisme de la recherche en lettres à l’UQAR se reflète dans la diversité et la qualité des projets en cours ou achevés.

  • Analyses collectives des titres et œuvres de Magritte
  • Archéologie de la superstition (XVIe-XVIIIe siècles)
  • Bibliothèque numérique des imprimés anciens conservés dans l’Est du Québec
  • Écrits des romanciers sur le roman
  • Édition critique des œuvres complètes de Louis Hennepin et de Cavelier de La Salle
  • Euphorie et dysphorie dans les textes littéraires
  • Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime
  • Henri III (1574-1589) et l’idéal de la toute-puissance de la parole éloquente
  • HERCULE-XVI : traités de rhétorique et de poétique du XVIe siècle
  • Intertextualité et mémoire dans la littérature contemporaine
  • Joseph-Charles Taché polygraphe
  • L’exploréen dans l’opus poétique de Claude Gauvreau
  • Jean de Préchac ou le parcours d’un écrivain galant
  • La dimension dramaturgique de la nouvelle française au XVIIe siècle
  • Mise en ligne d’un corpus du Témiscouata (correspondance du curé missionnaire Bernier)
  • Paysages et identités dans les littératures nord-américaines contemporaines
  • Poétique du recueil de nouvelles
  • Pratiques, sens et éthique des valeurs dans la création littéraire francophone
  • Proust et la mélancolie
  • Etc.

Perspectives d'emploi

Une formation aux cycles supérieurs en lettres peut devenir avantageuse pour occuper un poste de direction dans plusieurs milieux, pour obtenir un poste supérieur dans la fonction publique ou pour accéder aux emplois d’enseignement au niveau postsecondaire :

  • enseignement collégial (2e cycle);
  • enseignement universitaire (3e cycle);
  • édition;
  • direction dans le milieu de la recherche et de l'édition;
  • direction de revue savante ou de collection littéraire;
  • agent de communication;
  • poste de direction au sein de la fonction publique (provincial et fédéral);
  • agent de recherche à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ) ou autres grandes bibliothèques;
  • professionnel de recherche pour les projets des chercheurs universitaires en lettres et sciences humaines;
  • etc.

Et bien sûr, il y a la création littéraire! Des dizaines de nos diplômés ont à leur actif un ou plusieurs livres publiés chez des éditeurs de renom.