Présentation

Le baccalauréat en développement social offre une formation multidisciplinaire alliant des enseignements théoriques en sciences humaines et sociales à des cours, des ateliers pratiques et des stages qui préparent à un engagement dans l’action.

Le vieillissement de la population, la mondialisation, les changements climatiques, l’étalement urbain, les transformations des régions rurales, la démocratie, l’essor de l’économie du savoir, les inégalités sociales et le pluralisme culturel et des modes de vie sont autant de réalités auxquelles sont confrontés les agents du changement social qui sont abordées dans le cadre de cette formation en sociologie appliquée.

Comprendre la vie en société pour mieux y agir

Le baccalauréat en développement social offre l’occasion de dialoguer avec les aspirations des citoyens, d’analyser les situations concrètes et d’aider à la résolution de problèmes sociaux.

Les théories sont mobilisées pour comprendre les phénomènes de société, favoriser l’innovation sociale et produire des savoirs fiables pour guider les actions collectives. Prendre un recul historique ou philosophique est aussi de mise pour éclaircir les enjeux du présent, la signification des événements et les implications des changements en cours.

Une formation interdisciplinaire

La conception et la mise en œuvre des projets de développement social et l’apprentissage de la mobilisation des acteurs sont facilités par les cours de gestion de projet, d’éthique de l’intervention, d’intégration des pratiques du développement social et une expérience de stagiaire.

L’étudiant au baccalauréat en développement social peut aussi choisir des cours optionnels en communication, en psychosociologie, en administration, en histoire ou sur des questions sociales qui l’intéressent davantage.

Apprentissage sur le terrain, par la pratique

Les formules pédagogiques au baccalauréat en développement social sont fondées sur deux principes :

  • l’analyse de situations réelles est le meilleur moyen de progresser dans l’intégration des acquis de différentes disciplines;
  • la relève gagne à fréquenter des professionnels du développement social qui peuvent l’inspirer, la sensibiliser aux exigences de la pratique et l’intéresser à des occasions d’engagement.

Les étudiants profitent de plusieurs rencontres avec de nombreux professionnels du développement et de visites d’organisations, d’activités et de sorties de terrain les introduisant à un vaste éventail d’avenues possibles.

Une spécialisation sur le mouvement coopératif

Le baccalauréat en développement social offre la possibilité d’obtenir une attestation d'études du programme court de 1er cycle sur le mouvement coopératif si l’étudiant choisit les cinq cours optionnels constituant ce programme.

Cette formation vise à offrir les connaissances de base sur la coopération au Québec et dans le monde et à permettre de mieux comprendre le fonctionnement des coopératives.

Stages

Le baccalauréat en développement social offre des stages crédités pouvant être rémunérés, effectués dans les organismes qui souhaitent accueillir des agents de développement social.

À partir d'une demande de recherche issue d'un organisme local ou régional, ces cours-stages offrent l'occasion d'appliquer les connaissances théoriques acquises pour la réalisation d'une démarche complète d'intervention ou de recherche évaluative.

La démarche implique entre autres la cueillette de données et la rédaction d'un rapport de recherche, ainsi que la présentation des résultats à l'organisme client.

Les stages peuvent aussi être réalisés à l’étranger.

Perspectives d'emploi

Des esprits créatifs et rigoureux sont recherchés pour affronter les défis que rencontrent les groupes de citoyens, les organismes publics et privés et les gouvernements qui œuvrent au développement des collectivités et à l’épanouissement des personnes.

Principaux employeurs

À titre d’analyste social, le diplômé du baccalauréat en développement social détient une formation en sociologie et en sciences sociales qui le rend apte à offrir ses services en tant qu'agent de développement social (ou consultant en développement social) dans différents organismes gouvernementaux, communautaires, locaux et régionaux, dans une perspective de planification, de coordination et de régulation des problèmes sociaux qui affectent les territoires, les populations et les personnes.

Là où l'on met en doute le respect des communautés, le «scientifique social» remonte à la cause pour enfin prendre des mesures correctives qui toucheront l'ensemble de la collectivité.

Les principaux employeurs pour les diplômés du baccalauréat en développement social sont les organismes de développement local et régional :

  • sociétés d'aide au développement de la collectivité (SADC);
  • conseils régionaux de concertation et de développement (CRCD);
  • conseils régionaux de l'environnement (CRE);
  • municipalités régionales de comté (MRC);
  • organismes sans but lucratif (économie sociale, environnement, insertion sociale, etc.);
  • municipalités;
  • pactes ruraux;
  • fonction publique;
  • organismes de recherche;
  • etc.

Principaux emplois

Les principaux emplois accessibles pour les diplômés du baccalauréat en développement social sont :

  • agent de développement;
  • agent de recherche;
  • chargé de projet;
  • agent de coordination;
  • agent communautaire;
  • agent de développement touristique;
  • conseiller en matière de développement;
  • etc.

Poursuite des études aux cycles supérieurs à l'UQAR

Les diplômés du baccalauréat en développement social ont accès aux programmes de cycles supérieurs de l’UQAR dans les domaines suivants :