Une cotutelle de thèse de doctorat offre la possibilité de soutenir une seule thèse de doctorat tout en étant inscrit dans deux programmes de doctorat, un dans une université québécoise et l’autre dans une université étrangère.

Direction de recherche

L’étudiant en cotutelle est dirigé par deux directeurs de recherche, qui exercent pleinement et conjointement leur compétence vis-à-vis le doctorant.  La scolarité et les travaux sont effectués en alternance entre les deux universités. Une soutenance de thèse unique a lieu, au Québec ou  à l’étranger, menant à l’obtention de deux diplômes, l’un délivré par l’université québécoise et l’autre par l’université étrangère.

Un projet de cotutelle naît souvent en amont des démarches administratives puisqu’une cotutelle, par définition, repose sur une collaboration déjà existante entre les directeurs de recherche, les départements ou les programmes concernés de deux pays. C’est régulièrement le directeur de thèse pressenti qui va aborder un doctorant et lui faire part des possibilités de cotutelle de concert avec son homologue étranger.

Pays ciblés

Compte tenu de l’entente intervenue entre le Gouvernement du Québec et la France, notamment pour la question des frais de scolarité, l’UQAR, à ce jour, ne conclut des ententes de cotutelles qu’avec la France.

Démarches administratives entourant la convention de cotutelle

Étape 1 : Élaboration d’un projet de cotutelle avec les directeurs de recherche

Les directeurs de recherche déterminent conjointement avec le doctorant le parcours universitaire à réaliser dans chaque établissement (cours, examens de synthèse, soutenance) selon son projet de thèse et les exigences des deux programmes.

Étape 2 : Processus d’admission

L'étudiant qui souhaite effectuer une cotutelle de thèse doit d'abord être inscrit dans un des deux programmes de doctorat. Lorsque le projet de doctorat a été discuté avec les deux directeurs et lorsqu'une ébauche du projet de cotutelle a été élaborée, l’étudiant doit déposer une demande d'admission dans le second établissement.

Étape 3 : Choix d’un canevas de convention

Une fois admis, l’étudiant se procure dans le portail étudiant le canevas approprié selon le programme dans lequel il s’est inscrit.

Étape 4 : Validation de la convention

Lorsque le contenu du projet est approuvé par les deux directeurs de recherche, le doctorant transmet ce projet à la personne Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. au Bureau du doyen de la recherche.

Si les directeurs de thèse ou le bureau international de l’établissement étranger apportent des modifications à la présente convention, il est de la responsabilité du doctorant d’en informer par écrit la personne responsable des cotutelles à l’UQAR.

Étape 5 : Signature de la convention

Après avoir reçu l’approbation du Bureau du doyen de la recherche, le doctorant entreprend le processus de signature par les intervenants concernés. Le doctorant transmet ou dépose alors les exemplaires dûment signés au Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..