L’UQAR a mis sur pied un plan de mesures d’urgence qui permet à son personnel de réagir rapidement et de façon structurée à toutes sortes de situations d’urgence qui pourraient porter atteinte à ses usagers et à ses installations physiques.

Tempête majeure ou autre situation d'urgence

En cas de tempête majeure ou de situation d'urgence, il peut arriver que l'UQAR suspende ses cours ou ferme ses portes.

Cela peut se produire au Campus de Rimouski, à celui de Lévis ou ailleurs sur le territoire. Si c'est le cas, nous vous invitons alors à consulter la première page du site Internet de l'UQAR (www.uqar.ca). Nous nous empresserons de préciser la situation réelle et les consignes à suivre. Le message téléphonique d’accueil de l’Université fournira également l’information utile. Les agents de sécurité et les réceptionnistes de l’UQAR seront avisés de la situation afin de répondre aux demandes. De plus, un message sera envoyé aux stations de radio et de télévision de la région concernée.

Au sein du personnel de l’UQAR, une équipe a été mise en place afin de prendre rapidement des décisions en cas de tempête majeure. Voici les délais qui sont appliqués :

  • pour une fermeture l’avant-midi : décision diffusée dès 7 h le matin;
  • pour une fermeture l’après-midi (y compris pour les cours de 16 h) : décision diffusée dès 10 h 30 le matin;
  • pour une fermeture en soirée : décision diffusée au plus tard à 15 h.

Peu importe la situation, soyez prudents sur les routes venteuses et enneigées.

Évacuation

Au moment où le klaxon du système d’alarme se fait entendre, vous devez évacuer le plus rapidement possible par la sortie la plus rapprochée et vous rendre au poste de rassemblement situé dans les stationnements.

L’évacuation est une opération privilégiée pour la plupart des plans d’intervention. Nous vous demandons de collaborer autant lors d’un exercice annuel que d'une situation problématique réelle.

Directives à suivre en cas d'urgence

La communauté universitaire est invitée à prendre connaissance des consignes en vigueur en cas d’urgence à l’UQAR. Ces informations sont synthétisées pour favoriser la consultation rapide et visent à aider la clientèle étudiante, membres du personnel, chefs de secteurs et responsables d'étages, à se préparer et à agir adéquatement en situation d’urgence.

Utilisez les liens ci-dessous pour consulter les mesures appropriées à prendre dans chacune des situations mentionnées.

Lors d'une situation d'urgence, la première chose à faire est de rester calme en toute circonstance.

Incendie

Toute personne qui constate un début d'incendie ou la présence de fumée doit :

  • Assurer sa propre sécurité en premier lieu.
  • Déplacer, évacuer ou prévenir toute personne située à proximité du foyer d’incendie.
  • Donner l’alarme en abaissant une station manuelle d’incendie.
  • Prévenir l’agent de sécurité par le biais du téléphone rouge dans les corridors ou en composant :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • Isoler le secteur touché par l’incendie en fermant les portes et les fenêtres.
  • Quitter le secteur et évacuer le bâtiment.

Consignes lorsqu'un signal d'alarme incendie retentit :

Lorsqu’il s’agit d’un signal d’alarme incendie (alarme générale continue), cela signifie que tous les occupants doivent quitter le bâtiment par l’issue la plus près.

Par conséquent, lorsqu’un signal d’alarme incendie se fera entendre, vous devez :

Fuite de gaz

Toute personne qui constate une fuite de gaz doit : 

  • Éloigner toute personne à proximité de la fuite.
  • Aviser l’agent de sécurité à partir d’un endroit éloigné de la fuite en utilisant le téléphone rouge dans les corridors ou en composant :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.  
  • S’identifier, mentionner l’endroit d’où provient l’appel, donner une description de la fuite.
  • Ne manipuler aucun objet susceptible de produire une étincelle ou une flamme dans la pièce où est localisée la fuite de gaz (briquet, téléphone, interrupteur ou appareil électrique, lampe de poche, station manuelle d’incendie, etc.).
  • Sécuriser le secteur en délimitant un périmètre de sécurité.
  • Ventiler la pièce en ouvrant les fenêtres, si possible.
  • Fermer la porte de la pièce afin d’isoler la fuite.
  • Quitter le secteur et appliquer le plan d’évacuation.

Matières dangereuses

Toute personne qui constate un incident impliquant une matière dangereuse doit : 

  • Assurer sa propre sécurité en premier lieu.
  • Déplacer ou évacuer toute personne située dans la pièce ou à proximité du lieu de l’incident, si possible.
  • Informer l’agent de sécurité en utilisant le téléphone rouge dans les corridors ou en composant :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • Ouvrir les fenêtres, si possible.
  • Isoler la pièce touchée par le déversement en fermant les portes.
  • Évacuer le secteur.

Pour les responsables de laboratoires :

  • Demeurer sur place (dans une zone sécuritaire) afin d’informer le coordonnateur des mesures d’urgence et les services de protection publique, de la nature du produit ainsi que des circonstances de l’événement.
  • Rendre disponible la fiche SIMDUT du produit impliqué.

Personne violente ou intrus

Toute personne témoin d'un tel événement :

Personne violente :

  • Assurer votre propre sécurité et celle des occupants en premier lieu.
  • Appeler l'agent de sécurité :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • S’identifier,  mentionner l’endroit d’où provient l’appel, donner la nature de l’événement en cours.
  • Communiquer, si possible, avec la personne violente afin de la calmer et faire usage d’arguments compatissants à son égard.
  • Si la communication semble impossible ou pourrait compromettre votre sécurité, attendre l’arrivée de l’agent de sécurité.

Intrus dans l'établissement :

  • Assurer votre propre sécurité et celle des occupants en premier lieu.
  • Appeler l'agent de sécurité par le biais du téléphone rouge dans les corridors ou en composant :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • S’identifier,  mentionner l’endroit d’où provient l’appel ainsi que l’endroit où l’intrus a été aperçu.
  • Assurer la sécurité des personnes à proximité des lieux.
  • Demander à l’intrus de s’identifier et, dans la mesure où cela est possible, le faire à deux personnes.
  • Si la communication semble impossible ou pourrait compromettre votre sécurité, attendre l’arrivée de l’agent de sécurité.

Individu armé, confinement, barricadé

Toute personne témoin de la présence d'un individu armé doit :

  • Assurer sa propre sécurité et celle des occupants en premier lieu.
  • Communiquer avec le service de police au 418 310-4141 ou par cellulaire au *4141, ou encore composer le 911.
  • Aviser l’agent de sécurité :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • Fermer la porte du local où elle l'individu armé est tout en s’assurant que personne ne se trouve dans les corridors.
  • Si il se trouve dans un espace public, entrer dans la pièce la plus proche.
  • Fermer, verrouiller la porte et, si possible, la barricader avec du mobilier.
  • Éteindre lumières, écrans d’ordinateur, canons de projection ainsi que cellulaires.
  • Masquer les fenêtres intérieures du local avec du papier ou du carton.
  • Garder le silence.
  • S’abriter le long du mur, au sol, loin des portes et des fenêtres ou derrière un meuble.
  • S’asseoir ou s’allonger au sol de façon à ne pas être dans la ligne de mire.
  • N’ouvrir la porte à personne.
  • Attendre les directives pour l’évacuation de la part des autorités.

Appel à la bombe

Toute personne qui reçoit un appel faisant l'objet d'une menace à la bombe doit :

  • Demeurer calme.
  • Être polie et courtoise.
  • Ne pas interrompre l’appelant.
  • Essayer d’obtenir le plus d’informations possible.
  • Noter tous les détails (sexe, âge, type de voix, accent, etc.).
  • Si cela est possible, demander à l’appelant les questions suivantes :
    • Où avez-vous mis la bombe?
    • Dans combien de temps va-t-elle exploser?
    • Pourquoi avez-vous mis cette bombe?
    • Quel genre de bombe est-ce?
    • Quel est votre nom?

Une fois l’appel terminé :

  • Noter le plus de détails possible :
    • Âge
    • Sexe
    • Langue d’usage (anglais, français, etc.)
    • Message complet (écrire tous les détails)
    • Intonation de la voix
    • Type de voix (rauque, accent, nasillarde, etc.)
    • Bruits de fond (circulation, machinerie, etc.)
    • État physique et psychologique (ivre, drogué, nerveux, calme, etc.)
    • Date, heure, durée de l’appel
    • L’appelant semble-t-il connaître les lieux
  • Cesser toute communication bidirectionnelle avec les téléphones cellulaires et les radios émettrices réceptrices, s’il y a lieu.
  • Aviser immédiatement l’agent de sécurité :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • Ne pas discuter de cet appel avec ses confrères et consœurs de travail afin de ne pas modifier les informations.
  • Compléter le formulaire d’appel à la bombe prévu à cet effet.
  • Demeurer à son poste de travail jusqu’à l’arrivée des policiers.
  • Suivre les consignes qui seront transmises par le coordonnateur des mesures d’urgence.

Pénurie/contamination d'eau

Toute personne qui constate une pénurie d'eau doit :

  • Aviser immédiatement l’agent de sécurité en utilisant le téléphone rouge dans les corridors ou en composant.
  • Campus de Rimouski
    À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
    Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

  • Campus de Lévis
    À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
    Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.

Lors d'une pénurie ou d'une contamination d'eau potable :

  • Ne pas laisser la robinetterie ouverte.
  • Ne consommer que l’eau potable embouteillée mise à votre disposition.
  • Suivre les consignes de la direction de l’UQAR permettant d’assurer la continuité des activités académiques. Ces consignes varieront selon la durée estimée de la pénurie ou de la contamination.
  • Attendre les consignes de conformité de l’eau avant la reprise de la consommation.

Inondation/refoulement d’égoût

Toute personne qui constate une inondation/refoulement d'égoût doit :

  • Éloigner toute personne à proximité du risque.
  • Aviser immédiatement l’agent de sécurité par le biais du téléphone rouge dans les corridors ou en composant :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • Mentionner l’endroit où se produit l’inondation/refoulement d’égoût.
  • Donner une description de la situation.
  • Éviter le contact avec l’eau afin de ne pas être électrocuté.
  • Éloigner et/ou abriter les équipements spécialisés, si cela est possible.
  • Fermer les portes du local sinistré.
  • Suivre les consignes de la direction de l’UQAR permettant d’assurer la continuité des activités académiques.

Colis suspect

Toute personne qui découvre un colis suspect (boîte, lettre, valise, etc.) doit :

  • Éviter de le manipuler et de le toucher.
  • Aviser immédiatement l’agent de sécurité par le biais du téléphone rouge dans les corridors ou en composant :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • Suivre les consignes qui seront transmises.

Section réservée aux responsables d'étages ou de secteur

Pour les chefs de secteurs et les responsables d’étages, attendre les consignes du coordonnateur des mesures d’urgence pour débuter la fouille de votre secteur. Dans le cas où il y aurait trois ou quatre des indices énumérés ci-dessous, se  référer à l’expéditeur et/ou au destinataire.

Indices permettant de repérer un colis suspect :

  • Lettre ou colis insolite ou inattendu
  • Adresse écrite à la main ou mal dactylographiée
  • Aucune adresse de retour
  • Fautes d’orthographe
  • Affranchissement excessif
  • Poids excessif par rapport au format de l’enveloppe ou du colis
  • Mentions restrictives : confidentiel, personnel, urgent, à livrer immédiatement, à remettre en main propre, etc.
  • Adresse composée de lettres découpées et collées
  • Présence de poudre ou d’abrasif
  • Abondance de ruban collant ou de ficelle
  • Brochage apparent
  • Présence de graisse, décoloration ou cristaux

Urgence médicale

Toute personne qui constate une urgence médicale doit :

  • Aviser immédiatement l'agent de sécurité :

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • S’identifier,  mentionner l’endroit d’où provient l’appel, donner la nature de l’urgence médicale.
  • Rassurer la personne.
  • Si la personne peut se déplacer de manière sécuritaire, accompagner celle-ci à la salle de premiers soins du bâtiment :

    • Campus de Rimouski
      Local D-103 (près du poste de la sécurité)

    • Campus de Lévis
      Local 1003.1
  • Si la personne possède une formation en secourisme, commencer à prodiguer les premiers soins en attendant les ambulanciers.
  • Si la personne est consciente, essayer d’obtenir le maximum d’informations pertinentes (nom, âge, allergies, médication, description de l’accident) afin de pouvoir donner tous les renseignements aux intervenants d’urgence à leur arrivée.
  • Suivre les instructions des ambulanciers ou du secouriste en milieu de travail dès leur arrivée sur les lieux.

Temps violent

Lors de temps violent :

  • Lorsqu’une personne observe qu’une condition climatique particulière est à venir, elle doit se référer au site Internet de l’UQAR et aux radios locales afin d’organiser ses déplacements de façon sécuritaire.

Tremblement de terre

Lors d'un tremblement de terre, une personne doit :

Si elle se trouve à l'intérieur :

  • Demeurer à l’intérieur et ne pas se précipiter à l’extérieur.
  • S’éloigner des fenêtres, des étagères de bibliothèque, des meubles en hauteur ainsi que des appareils d'éclairage.
  • S’abriter sous une table, un bureau ou sous un autre meuble solide et s’y agripper pour se protéger des éclats de verre ou des chutes d’objets.
  • Protéger sa tête et son visage.
  • Si elle se trouve dans un corridor, s’appuyer contre le mur intérieur en position accroupie en protégeant sa tête et son visage.
  • Ne pas se tenir dans l'embrasure d'une porte, celle-ci pourrait se rabattre et causer des blessures.

Si elle se trouve à l'extérieur :

  • Rester à l’extérieur.
  • Essayer de se diriger vers un endroit dégagé, loin des édifices, des arbres et des lignes électriques ou de toute autre structure pouvant s’écrouler.

Après le séisme :

  • Ne pas utiliser l’ascenseur.
  • Ne pas quitter l’immeuble avant qu’il ne soit sécuritaire de le faire.
  • Ne pas déclencher l’alarme incendie à moins qu’il y ait effectivement un incendie.
  • Si elle est indemne, prendre en charge d'autres personnes dans le besoin.
  • Lorsqu’elle possède une formation en secourisme, administrer les premiers secours aux personnes blessées, sinon aviser l’agent de sécurité pour demander de l’assistance.

    • Campus de Rimouski
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 1400 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 724-1400.

    • Campus de Lévis
      À l’aide d’un poste téléphonique interne, composez le « 3555 » ou utilisez l’un des postes téléphoniques d’urgence situés dans les corridors.
      Par cellulaire ou de l’extérieur, composez le 418 833-8800 poste 3555.
  • Ne pas utiliser le téléphone sauf en cas d'extrême urgence. La surcharge du réseau téléphonique ne fera que retarder la venue des secours.
  • Évacuer les lieux seulement si les dommages sont sérieux, s’il y a un début d’incendie, une fuite de gaz ou si l’ordre d’évacuer est donné.
  • Suivre les consignes d’évacuation, le cas échéant.

Panne électrique

Réactions attendues de toute personne dès qu'une panne électrique survient (bâtiment avec génératrice) :

  • Demeurer calme.
  • S’immobiliser et attendre le démarrage du groupe électrogène et l’entrée en opération des unités d’éclairage d’urgence.
  • Rassurer les personnes autour de soi.
  • Regagner son service en empruntant les escaliers.
  • Si vous êtes confiné dans un ascenseur, utiliser le téléphone pour signaler sa présence.
  • N’utiliser que des lampes de poche ou l’écran de son cellulaire ou portable pour s’éclairer (ne pas employer de flamme nue).
  • Suivre les consignes de la direction de l’UQAR permettant d’assurer la continuité des activités académiques.

Réactions attendues de toute personne dès qu'une panne électrique survient (bâtiment sans génératrice) :

  • Demeurer calme.
  • Évaluer les impacts sur son unité.
  • La durée probable de la panne électrique sera communiquée.
  • Rassembler les occupants en groupe et augmenter le niveau d’encadrement de ceux-ci.
  • Suivre les consignes de la direction de l’UQAR permettant d’assurer la continuité des activités académiques.

Procédures en cas d'évacuation

Responsabilités des employés et des étudiants évacués :

  • Interrompre toute activité dans le secteur devant être évacué.
  • Suivre les consignes émises par les chefs de secteurs et les responsables d’étages.
  • Être attentifs aux messages qui peuvent être diffusés à votre intention.
  • Participer aux manœuvres d’évacuation.
  • Éteindre toute flamme nue avant de quitter les lieux (laboratoire).
  • Fermer les fenêtres et les portes de votre local.
  • Évacuer par la sortie d’urgence désignée par le responsable d’étages.
  • Se diriger vers le lieu de rassemblement désigné, dégager les voies de circulation et attendre les instructions; (voir la section « point de rassemblement »).
  • Demeurer regroupés au lieu de rassemblement et ne pas quitter les lieux.
  • Ne jamais retourner à l’intérieur du lieu évacué avant d’en avoir reçu l’autorisation du coordonnateur des mesures d’urgence, en collaboration avec le Service de sécurité incendie.

Note : Une évacuation locale est spécifique à l’évacuation d’une pièce ou deux.

Section réservée aux responsables d'étages ou de secteur

Évacuations, responsabilités des chefs de secteurs et responsables d'étages :

Responsabilités des chefs de secteurs :

  • S’assurer, avec l’aide des responsables d’étages, que l’évacuation de leur étage s’effectue selon les directives prévues.
  • Superviser et coordonner le travail de tous les responsables d’étages de son secteur.
  • Désigner le chemin d’évacuation sécuritaire et le lieu de rassemblement.
  • S’assurer que tous les occupants ont quitté leur secteur.
  • Recevoir l’avis d’évacuation totale ou partielle des responsables d’étages.
  • Obtenir l’information des responsables d’étages sous sa responsabilité pour le décompte des personnes au lieu de rassemblement.
  • Se rapporter au coordonnateur des mesures d’urgence pour l’informer des résultats de l’évacuation de son secteur.

Responsabilités des responsables d'étages :

  • S’assurer que l’évacuation de leur étage s’effectue selon les directives prévues.
  • S’assurer que tous les occupants ont quitté leur bureau, salle de classe, salle de réunion, etc..
  • Fermer les portes et, si possible, les fenêtres.
  • Se rapporter au chef de secteurs pour l’informer des résultats de l’évacuation de leur étage.

Pour les chefs de secteurs ou les responsables d’étages qui sont techniciens ou auxiliaires d’enseignement, s’assurer que les travaux de laboratoire en cours d’essai, pouvant représenter un risque d’incendie ou d’explosion, soient arrêtés ou neutralisés.

Point de rassemblement

Dans le cas où un ordre d’évacuer un bâtiment serait donné, les occupants doivent se diriger vers un point de rassemblement extérieur et dégager les voies de circulation. Pour connaître la zone de rassemblement de votre lieu d’étude ou de travail, consulter les liens suivants :

Campus de Rimouski

Campus de Lévis