Les unités départementales du secteur disciplinaire des sciences de la gestion de l’UQAR ont collaboré au développement d’une gamme d’outils multimédias en ligne concernant la persévérance scolaire pour favoriser la réussite de ses étudiants dans le cadre d’un projet interordres mené par la TÉLUQ.

Intitulé « Des outils multimédias en ligne pour soutenir les apprentissages en comptabilité au collégial et à l’université », le projet, qui a débuté en 2012, a reçu une subvention dans le cadre du Programme de collaboration université-collège du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Cette collaboration interordres, avec la participation de cégeps, notamment celui de Rimouski ainsi que le Cégep à distance, a permis de développer des outils accessibles sur la plate-forme SAMI-Persévérance (Système d’Aide Multimédia Interactif à la Persévérance aux études postsecondaires).

Ce projet avait pour objectif de développer et d’évaluer au moins 65 outils en ligne pour soutenir l’apprentissage de compétences. L’objectif était de favoriser la réussite des étudiants de niveau postsecondaire. Ces outils visent à améliorer la compréhension des concepts liés à la comptabilité financière, à la certification, à la finance et à la comptabilité de gestion.

C’est pour l’expertise de ses membres que les unités départementales du secteur disciplinaire des sciences de la gestion de l’UQAR ont été associées à ce projet et y a joué un rôle majeur. Les professeures Janie Bérubé, Annie Brisson, Nancy Michaud, Patricia Michaud, ainsi que le chargé de cours Marc Parent ont réalisé près de la moitié des outils multimédias développés dans le cadre de ce projet.

« De façon générale, le taux d’abandon en sciences comptables est plus élevé que la moyenne des programmes au Québec. C’est pourquoi il nous apparaissait important de travailler en partenariat avec l’UQAR et de mettre en commun nos compétences complémentaires pour répondre à ce phénomène. Au final, l’intention est d’amener les étudiants à avoir un contrôle sur leurs compétences et leur compréhension », signale Louise Sauvé, coresponsable du projet avec Nicole Racette à la TÉLUQ.

La littérature le démontre : les difficultés à utiliser nos connaissances ou compétences découlent souvent d’une lacune dans la capacité d’expliquer celles-ci. Le développement de la compétence d’explication est le fondement sur lequel s’appuie le développement des compétences d’évaluation et d’intervention (Caron 2014). Les outils développés permettent donc à l’étudiant de mieux vulgariser les concepts liés à son domaine d’étude, pour ensuite être davantage en mesure de les appliquer à des situations pratiques.

Bien que ces outils puissent être utilisés en classe, ils ont été développés afin que les étudiants s’en servent de façon autonome. La plate-forme SAMI-Persévérance leur permet de déceler leurs lacunes et d’avoir une autonomie face à leurs propres besoins de développement des compétences et de leur capacité de résolution de problème.

La professeure Nancy Michaud utilise cette plate-forme en partant du principe de la classe inversée. « L’étudiant doit d’abord se préparer à son cours pour connaître la base de la théorie. Le sujet n’a donc pas à être revu entièrement en classe et le professeur peut simplement répondre aux questions de l’étudiant et accorder plus de temps à l’application, l’intégration et la mise en action des apprentissages. Cette plate-forme est un des moyens utilisés pour aller plus loin avec nos étudiants. »

Un partenariat gagnant pour l’UQAR

Une équipe technopédagogique de la TÉLUQ, composée entre autres d’auxiliaires de recherche en technologie éducative, d’infographistes, d’informaticiens, d’acteurs, de preneurs de son et de caméramans, a assisté les professeurs dans le développement de ces outils. Avec une méthodologie rigoureuse, chaque outil a été validé sur le plan pédagogique par des experts et un spécialiste en technopédagogie pour sa pertinence, sa lisibilité, son design, sa convivialité et son interactivité. « La plate-forme SAMI-Persévérance contient des outils adaptés qui répondent aux besoins que nous avons identifiés auprès de nos étudiants. Cette collaboration multidisciplinaire avec la TÉLUQ nous permet de leur donner des outils qui favorisent leur réussite », précise la professeure Annie Brisson.

D’ailleurs, la réponse étudiante est excellente ; les étudiants de l’UQAR sont inscrits en grand nombre sur le site, représentant même plus de la moitié du nombre total d’inscriptions. « La plate-forme SAMI-Persévérance est très intéressante et les sujets y sont très bien expliqués. Elle peut servir à faire une bonne révision ou bien à approfondir des connaissances. La matière est souvent présentée à l'aide de supports visuels, ce qui augmente la facilité d'apprentissage », témoigne Hélène Sirois, étudiante en sciences comptables à l’UQAR.

« La plate-forme visuelle nous permet de supporter notre apprentissage. Elle est très facile à utiliser et nous aide à comprendre et à maîtriser notre matière en certification, en comptabilité et en finance », complète Catherine Beaulieu, étudiante en sciences comptables à l’UQAR.

Pour consulter gratuitement la plate-forme SAMI-Persévérance, il suffit de s’inscrire au http://perseverance.savie.ca.