L’Université du Québec à Rimouski est l’hôte du 66e Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française (IHAF). Près de 150 historiens du Québec et d’autres provinces canadiennes y prendront part du 10 au 12 octobre à l’Hôtel Rimouski.

Présenté sous le thème Objets d’histoire, le Congrès mobilise particulièrement le Département des lettres et humanités de l’UQAR. « L’IHAF est la plus importante association francophone d’histoire en Amérique », indique la présidente du 66e Congrès de l’IHAF, Karine Hébert. « Ce congrès est une occasion de faire un état des lieux annuel sur la recherche en histoire. »

L’historien et sociologue Gérard Bouchard, de l’UQAC, prononcera la conférence d’ouverture du Congrès, le jeudi 10 octobre à 19 h 30 à la salle Mgr Langevin de l’Hôtel Rimouski. Le titre de sa conférence est « L’identité et la construction du passé dans une société diversifiée : réflexion sur une fausse antinomie ». Soulignons qu’il n’est pas nécessaire de s’inscrire au Congrès pour assister à la conférence de M. Bouchard, qui est ouverte à tous et présentée gratuitement.

« Nous sommes à la fois ravis et choyés que M. Bouchard ait accepté de donner le coup d’envoi au Congrès. Cette conférence grand public lui permettra de faire le pont entre sa carrière d’historien et son engagement comme intellectuel, notamment à travers la Commission Bouchard-Taylor », mentionne le professeur Julien Goyette.

En plus des questions d’identité et de diversité, plusieurs « objets d’histoire » seront abordés lors du 66e Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française, dont le roman les Anciens Canadiens Philippe Aubert de Gaspé et l’expérience du Bureau d’aménagement de l’Est-du-Québec (BAEQ). Le Congrès marquera également la fin du Chantier des histoires régionales du Québec initié par Fernand Harvey. Ancien professeur de l’UQAR, M. Harvey sera présent pour l’occasion.

L’accueil du plus grand événement historien de la province représente un moment « historique » pour le Module d’histoire. « La dernière présence à Rimouski du Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française remonte à 1977 », précise le professeur Jean-René Thuot.

Le 66e Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française est ouvert au grand public. Les coûts d’inscription sont de 52 $ pour les étudiants et de 156 $ pour l’admission générale. La programmation complète et les modalités d’inscription sont disponibles sur le site congresihaf2013.cieq.ca.