Gestion des personnes en milieu de travail

  • Les professeures Catherine Beaudry et Mélanie Gagnon de l’Université du Québec à Rimouski viennent de recevoir une bourse de la Fondation CRHA de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

  • Les comportements de retrait au travail, comme l’absentéisme et le roulement du personnel, sont des phénomènes suivis avec attention, notamment dans le réseau de la santé québécois. Pour l’étudiante à la maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail, Sarah Pouliot, le sens que chacun donne au travail pourrait influencer ces comportements.

  • « Au cours de mon expérience comme gestionnaire, deux femmes dans mon équipe ont vécu un deuil périnatal. J’aurais aimé avoir des outils concrets à mettre en place pour faciliter leur retour au travail. Le programme en gestion des personnes en milieu de travail offert au campus de Lévis me donne une excellente occasion de fouiller la question », raconte l’étudiante Geneviève Lavigueur.

  • Le comité de programmes d’études de cycles supérieurs en gestion des personnes en milieu de travail présente le séminaire « La transgression organisationnelle peut-elle être envisagée comme une forme de résilience? », le mercredi 11 décembre à 17 h 15 au local J-118 du campus de Rimouski. Toute la communauté y est invitée.

  • Professeure en gestion des ressources humaines au campus de Lévis, Mélanie Gagnon a participé récemment à l’écriture de l’ouvrage La qualité du travail et de l'emploi au Québec, paru aux Presses de l’Université Laval.

  • Santé, travail, emploi : la place de l’humain – Les perceptions quant aux causes d’atteinte à la santé est le titre du premier volume de Pauline Rouillé, récente diplômée en gestion des personnes en milieu de travail à l’UQAR.

  • L’UQAR annonce l’ouverture de son programme de maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail au campus de Lévis. Offerte dès l’automne 2013, cette formation est spécialement adaptée aux personnes qui sont déjà sur le marché du travail.

  • Le deuil périnatal est un sujet délicat, sensible. Annuellement, quelque 11 000 familles canadiennes sont confrontées à la perte de leur nourrisson. Une épreuve difficile à laquelle les organisations sont encore mal préparées lors du retour au travail des employés endeuillés. Regard sur un enjeu de société encore tabou.

  • Depuis l’été 2011, l’UQAR offre au campus de Lévis le diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en gestion des personnes en milieu de travail, une formation unique au Québec qui, au lieu de mettre l’accent sur la gestion des ressources humaines, s’intéresse à la gestion humaine des ressources. Rencontre avec Julie Thériault, une étudiante pour qui le programme prend tout son sens.

  • Finissante à la maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail, Andrée-Anne Deschênes vient tout juste de déposer son mémoire de recherche qui fournira des outils aux organisations en région pour attirer et recruter les travailleurs du savoir.

  • Dans le cadre de sa maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Marie-Ève Bélanger s’intéresse au phénomène de rétention de la main-d'œuvre. Cette recherche cible les nouveaux diplômés en sciences et technologies embauchés dans les entreprises du Bas-Saint-Laurent.