L’UQAR cherche à mieux saisir les enjeux et les problèmes auxquels les régions font face en raison des mutations économiques et sociétales contemporaines. Les chercheurs associés à cet axe de recherche analysent les dynamiques socioterritoriales touchant les régions et élaborent des outils d’aide au développement.

L'expertise en développement régional de l’UQAR n'est pas le fruit du hasard, loin de là. Elle est plutôt issue d'une longue tradition de réflexion et de recherche qui remonte à plusieurs décennies. Dès l'aube de la Révolution tranquille, dans les années 1960, les autorités gouvernementales de Québec et d'Ottawa ont vu dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie celles qui allaient devenir de véritables laboratoires d'expérimentation sociale en matière de développement régional.

Université résolument ancrée dans son territoire et ses enjeux, l’UQAR a donc fait siennes les préoccupations liées au développement régional de l’Est-du-Québec d’abord et avant tout, mais aussi plus largement, des territoires faiblement urbanisés. Reconnu comme un axe d’excellence en recherche de l’UQAR depuis 1979, le développement régional regroupe une grande diversité de chercheurs provenant d’horizons divers (sciences humaines, sciences naturelles et sciences appliquées) qui contribuent à mieux connaitre les dynamiques de développement régional et territorial en situation d’instabilité, d’incertitude et de risque.

Par le fait même, ces recherches visent à mieux soutenir les réflexions critiques proposées aux décideurs et à améliorer les instruments de planification et d’aménagement ainsi que les politiques publiques de développement régional.

Unités de recherche

Le développement régional constitue un pôle institutionnel dominant en matière de recherche, tant fondamentale qu’appliquée, avec plusieurs unités de recherche structurées. Ce champ d’études multidisciplinaire rejoint les préoccupations véhiculées aux niveaux régional, national et international

Réseaux ou regroupements de recherche (sous la direction de l'UQAR)

Centres de recherche partenaires

Centres d'expertise

Chaires de recherche

Groupes de recherche

Laboratoires de recherche

Formations

Cycles supérieurs

L’objectif académique principal de cet axe de recherche est de familiariser les étudiants avec les enjeux et les problèmes auxquels les régions sont confrontées dans la foulée des mutations sociales et économiques contemporaines. Mettant à contribution les différentes sciences, ces formations à caractère interdisciplinaire explorent les dimensions économiques, sociales, historiques, politiques, géographiques du développement régional, tant dans les pays industrialisés que dans les pays émergents.

Premier cycle

Au premier cycle, les programmes de formation suivants, où les chercheurs associés à l’axe d’excellence en développement régional interviennent, peuvent constituer une porte d'entrée intéressante pour les étudiants qui se destinent aux études des cycles supérieurs dans ce domaine.

Autres formations

Offerte en alternance en Gapésie et sur la Côte-Nord, le Stage en géographique de l’Est du Québec propose une formation théorique et pratique qui couvre les principaux aléas naturels auxquels le territoire de l’Est-du-Québec est soumis. Elle permet à des étudiants et des professionnels en géographie, en sciences environnementales et en sciences de la Terre d’acquérir de nouvelles expertises en gestion et prévention des risques naturels à l’aide de méthodes et d’outils terrain à la fine pointe de la technologie.

Le Chantier-école d'archéologie de l'UQAR permet aux étudiants, débutants ou expérimentés, d'acquérir une expérience pratique en archéologie dans le contexte d'une fouille programmée, sur le terrain comme en laboratoire. Les fouilles systématiquement organisées sur le territoire du Bas-Saint-Laurent permettent d’initier les participants à la culture matérielle régionale.

L'Université rurale québécoise propose  aux deux ans un lieu de rencontre et d’échanges facilitant le nécessaire dialogue entre les savoirs « savants » et les savoirs « d'expérience », entre la théorie et la pratique, entre la réflexion et l'action.