En focalisant ses expertises sur des problématiques industrielles et sur le développement et l'exploitation des nouvelles technologies, le Laboratoire de recherche en productique vise l’encadrement et le soutien de travaux de recherche et de R et D dont le but ultime est d'offrir un appui direct à la compétitivité du secteur industriel.

L'exploitation des technologies de pointe à l'intérieur des contraintes de développement de produits et de procédés compétitifs exige la fusion de disciplines diverses relevant de la productique, de la recherche industrielle et des systèmes industriels évolués (mécanique, électrique, électronique, informatique, automatique, intelligence des systèmes, ou encore modélisation, simulation, CFAO, gestion de la production, logistique, etc.). Elle doit pouvoir s'appuyer sur une démarche résolument coopérative et multidisciplinaire.

Le Laboratoire de recherche en productique, associé au Département de mathématique, d’informatique et de génie de l’UQAR, a été officiellement créé en mai 2010 pour permettre aux chercheurs s’intéressant à la productique, de se regrouper autour de thématiques communes. Il entend jouer un rôle de premier plan à cet égard en devenant l’un des leaders dans la recherche multidisciplinaire en productique.

Mission et objectifs

Le LRP se donne comme mission la poursuite de travaux de recherche fondamentale et appliquée liés à des orientations technologiques qui relèvent de la productique, de la recherche industrielle et des systèmes industriels évolués.  

Il se fixe comme principaux objectifs :

  • la conduite de travaux de recherche fondamentale et appliquée pertinents au développement de procédés industriels avancés, dans un esprit qui reflète l'intégration et la synergie des diverses disciplines, de même qu'une sensibilité vis-à-vis du développement durable et des exigences de la compétitivité industrielle;
  • la formation de personnel hautement qualifié et sa mise en relation avec le secteur industriel;
  • la collaboration avec les autres intervenants du milieu dans l'articulation d'activités de valorisation et de transfert technologique et d’une gamme étendue de services techniques.