Les chercheurs de l'Institut des sciences de la mer de Rimouski (UQAR-ISMER) se consacrent à la découverte et à l'avancement des connaissances sur les milieux côtiers, dans une perspective de développement durable. L’Institut regroupe une communauté de chercheurs de l’UQAR et d’autres établissements associés en provenance de différents horizons disciplinaires : biologie, chimie, physique, géologie et mathématique.

L’ISMER est un chef de file dans des domaines comme les changements climatiques sous différentes latitudes, les effets du rayonnement ultraviolet sur les premiers maillons de la chaîne alimentaire ou l'impact des contaminants sur les écosystèmes côtiers. L'acoustique marine, l'aquaculture, la dynamique des populations et le transport des sédiments sont aussi des thématiques pouvant compter sur une expertise solide.

L’ISMER possède plusieurs infrastructures de recherche lui permettant de se positionner comme chef de file dans le vaste domaine des sciences de la mer. En plus d’un parc d’instruments océanographiques hautement performants et de laboratoires dotés d’équipements de pointe, les chercheurs de l’ISMER disposent de deux infrastructures majeures : un navire de recherche océanographique et une station aquicole.