Étudiante au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale, Alyssia Guay est un modèle d’engagement. Ses fonctions de présidente de l’Association des étudiants et étudiantes en adaptation scolaire et sociale lui permettent d’ailleurs de sortir de sa zone de confort et de rendre son parcours universitaire unique.

Originaire de Saint-Agapit, Mme Guay apprécie les possibilités d’implications offertes à l’UQAR. « Avant d'arriver à l’UQAR, je n'aurais jamais cru devenir présidente d'une association étudiante. Pourtant, c'est le cas aujourd'hui et j'en suis très fière. L’Université me permet de sortir de ma zone de confort et de repousser mes limites », mentionne Alyssia Guay.

Son rôle au sein de l’Association des étudiants et étudiantes en adaptation scolaire et sociale (AMEASS) est très varié et son travail se fait en collaboration avec chacun des membres pour proposer des projets aux étudiants. « Je m'assure d'être disponible en tout temps pour pouvoir aider les étudiants à réaliser leurs projets et je mène à terme ceux dont je suis la responsable. Tous les mois, j'organise une rencontre afin de m'assurer du bon déroulement des activités en cours. Je dois gérer les finances et je contacte des professionnels afin d'organiser des conférences ou diverses activités », explique-t-elle.

Par ailleurs, Alyssia Guay s’implique activement dans le comité Maroc dans le but d’effectuer un stage dans ce pays du 28 avril au 24 mai. « Ce stage hors du commun sera une bonne occasion de vivre ma passion pour le voyage tout en exerçant mon futur métier. Ce sera vraiment une occasion pour enrichir mon parcours et de mettre en pratique des notions apprises en classe », poursuit Mme Guay qui fait partie des dix étudiantes qui feront ce voyage.

Le fait de s’impliquer dans la vie étudiante lui permet d’acquérir des compétences qui seront utiles pour sa future carrière et de vivre des expériences uniques. « Ces implications m'apportent beaucoup sur le plan personnel, mais aussi sur le plan professionnel. Pour moi, l'université serait vraiment différente si je ne m'étais pas impliquée. J'en apprends beaucoup sur moi-même en faisant partie de ces projets. De plus, ces implications me permettent de m'outiller pour ma vie professionnelle et de développer un réseau avec divers professionnels, mais aussi de voir toutes les ficelles de l'organisation d'évènements », conclut Mme Guay.