Diplômé en Techniques de l’informatique du Cégep de Rimouski, Jonathan Bossé a décidé de poursuivre ses études au baccalauréat en informatique à l’UQAR. Une formation qui marie la théorie et les expériences pratiques au sein d’une entreprise.

La possibilité de compléter son baccalauréat en deux ans grâce à la reconnaissance d’acquis de sa formation collégiale et de le faire dans sa ville natale a particulièrement séduit Jonathan Bossé. « Un baccalauréat en informatique me permet d'approfondir mes connaissances dans ce domaine qui me passionne », précise-t-il. Une passion qui lui a d’ailleurs valu l’obtention de la Médaille académique du Gouverneur général au terme de ses études collégiales.

À l’UQAR, Jonathan Bossé peut poursuivre ses apprentissages concernant notamment la programmation, le développement Web, le génie logiciel ou encore l’analyse. Des domaines très diversifiés qui plaisent à l’étudiant, qui avoue être particulièrement attiré par les bonnes techniques de programmation, par la sécurité informatique et la réseautique. « J'ai une grande soif d'apprentissage en informatique. J’aime bien sortir de ma zone de confort pour me pousser à apprendre de nouvelles choses », explique l’étudiant.

M. Bossé a choisi le profil l’intégration Études/Travail offerte par le programme. Il peut ainsi poursuivre son travail avec le même employeur rencontré lors de sa formation collégiale. « Travailler pendant mes études me permet notamment de mettre en pratique mes apprentissages, mais surtout de développer une expérience professionnelle concrète et d'apprendre davantage, un complément au contenu de mes cours. »

En effet, M. Bossé travaille depuis 2018 au sein de l’entreprise Nosotech, qui développe des logiciels pour les hôpitaux. L’étudiant a eu l’occasion d’acquérir des compétences en participant au développement d’outils internes, à la modification d’applications, à l’implantation des logiciels chez les clients, au support à la clientèle ainsi qu’au suivi de projets auprès de clients. « Ce qui me plaît le plus chez Nosotech, c'est l'esprit d'équipe avec mes collègues ainsi que l'immense soutien de la direction envers mes études. C'est un milieu très favorable à la conciliation études-travail », conclut-il.

 Note : Une bourse de 1 000 $ applicable sur les frais de scolarité est offerte aux nouveaux étudiants admis au baccalauréat en informatique sur la base d’un DEC avec une cote R de 27. D’autres bourses sont également disponibles. Il est d’ailleurs encore possible de déposer une demande d’admission au baccalauréat en informatique, offert aux campus de Rimouski et de Lévis. À cet effet, consultez la liste de tous les programmes encore ouverts à l’admission pour l’automne 2019.