Jeanne Paquet-Beaulieu est diplômée au baccalauréat en informatique de l’UQAR. Pendant sa formation, elle a eu la chance de vivre des stages enrichissants qui lui ont permis de développer des compétences techniques et pratiques utiles pour sa future carrière.

La passion pour l’informatique de cette jeune lévisienne est née dès son jeune âge, où elle aimait créer des sites Web en ayant le souci de leur esthétisme. Elle a ensuite passé par plusieurs chemins au Cégep avant de revenir vers cette première passion et de choisir l’UQAR pour la vivre pleinement.

Ce domaine d’études vous intéresse ? Inscrivez-vous aux Portes ouvertes virtuelles du campus de Lévis de l’UQAR ce mercredi 4 novembre de 19 h à 20 h.

https://futursetudiants.uqar.ca/portes-ouvertes/

Son stage chez Zetec Canada a particulièrement marqué son parcours. En effet, cette entreprise qui met en place des logiciels d'inspection des matériaux avec des ultrasons lui a permis d’intégrer le marché du travail à temps partiel tout en complétant ses études. « Dans ce contexte de manque de main-d’œuvre, les entreprises qui nous reçoivent en tant que stagiaires ont le souci de nous former en professionnel chez eux. Ils souhaitent nous garder et nous offrent une multitude d’outils, de formation et d’avantages pour nous permettre de s’épanouir au sein de leur équipe. Les stages sont donc une porte d’entrée parfaite vers une carrière enrichissante! », explique Jeanne Paquet-Beaulieu.

La diplômée s’est aussi pleinement investie dans son parcours universitaire. En plus d’offrir des séances d’aide en programmation pour le Carrefour d’aide à la réussite de l’UQAR, Mme Paquet-Beaulieu s’est envolée vers la France pour un trimestre d’études à l’hiver 2019. « Ce fut une expérience incroyable! J’apprécie que l’UQAR m’ait ouvert la porte pour découvrir des manières d’apprendre différentes, des nouvelles technologies et la culture française grâce à ce trimestre d’études », mentionne-t-elle .

Elle a particulièrement apprécié que l’UQAR lui donne la possibilité d’évoluer dans un univers chaleureux où les professeurs ont à cœur la réussite des étudiantes et des étudiants. « Leur approche est davantage personnalisée et ils ont le souci de nous donner des commentaires constructifs pour s’améliorer à chaque projet. Cette approche, jumelée aux stages, favorise nos apprentissages et fait partie des raisons pour lesquelles je suis heureuse d’avoir réalisé mon baccalauréat à l’UQAR », conclut Mme Paquet-Beaulieu.