Une soixantaine de scientifiques de l’Université du Québec à Rimouski participent cette semaine à la 91e édition du Congrès de l’Acfas. Plus de 6000 congressistes sont attendus à l’Université d’Ottawa au plus grand rendez-vous de la recherche de la Francophonie.

Le thème « Mobilisation des savoirs en français » a été retenu pour le congrès de 2024. « C'est un honneur de débuter mon mandat avec la tenue de ce 91e Congrès, rendez-vous incontournable des savoirs en français », indique le nouveau président de l’Acfas, le professeur Martin Maltais. « Organisé en collaboration avec l’Université d'Ottawa, le congrès 2024 est le premier à se tenir à l’extérieur du Québec depuis plus d’une décennie et un des plus imposants de notre histoire. Il témoigne ainsi des efforts redoublés de l’Acfas pour favoriser l’essor et le rayonnement de la recherche en français au Québec et dans le Canada francophone. »

L’histoire de la pensée éducative et des intellectuels au Québec, les enjeux éthiques inhérents au premier bébé conçu à la suite du dépistage polygénique des embryons, les stratégies d’accompagnement pour atténuer les conséquences de la démolition de domiciles et de relocalisation lors d’inondation, la formation à distance des infirmières avec l’Unité virtuelle de soins développée à l’UQAR et la protection des rivières et le sentiment du pouvoir agir chez les jeunes figurent parmi les recherches qui seront présentées par des chercheuses et des chercheurs de l’UQAR.

Du côté du concours Ma thèse en 180 secondes, l’UQAR sera représentée par Élise Heinen. La candidate au doctorat en océanographie présentera ses travaux sur l’optimisation des conditions d’extraction et de purification de métabolites secondaires marins prévenant la colonisation biologique des surfaces. La grande finale aura lieu le mercredi 15 mai.

La présidence d’honneur du congrès a été confiée à la juge franco-ontarienne Michelle O’Bonsawin, de la Cour suprême du Canada. La 91e édition du Congrès de l’Acfas est présentée du 13 au 17 mai à l’Université d’Ottawa. Plus de 220 colloques ainsi que 400 communications libres et activités de vulgarisation scientifique sont au programme. La programmation complète est disponible ici.