Éducation

  • Pour intéresser les élèves du premier cycle de l’enseignement secondaire aux mathématiques et leur donner un sens, Josianne Trudel a mis sur pied un projet de recherche tout à fait original qui met en vedette le métier du scénographe au théâtre.

  • Le syndrome des dysfonctions non verbales, un trouble d’apprentissage qui affecte notamment l’apprentissage des mathématiques et se manifeste sur le plan des interactions sociales, est peu connu du milieu scolaire et très peu documenté dans les ouvrages de référence. Étudiante à la maîtrise en éducation au campus de Lévis, Ariane Bélanger-Fortin fait l’étude de cas d’un élève qui apprend « différemment ».

  • Un projet bien connu à l’UQAR maintenant des étudiants et étudiantes du programme de baccalauréat d’enseignement en adaptation scolaire et sociale, « Projet d’intervention hors Québec ».

  • Les aptitudes des élèves à lire et à écrire sont à la base de la réussite scolaire. Créée en décembre 2010, la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie a établi une programmation de recherches étoffée afin d’améliorer les connaissances favorisant l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, et ce, en vue de soutenir la persévérance des élèves à l’école.

  • La petite enfance est une période cruciale dans le développement des enfants. Or, les parents qui soupçonnent  leur jeune enfant d’avoir une anomalie ou un retard dans leur développement et qui ont entrepris une démarche d’évaluation diagnostique peuvent attendre plusieurs mois avant qu’un diagnostic soit dûment posé. Développée par des chercheurs de l’UQAR, la plateforme Web PIALEF est appelée à devenir un outil de référence incontournable pour ces parents qui sont souvent laissés à eux-mêmes pendant cette période de grande incertitude et d’absence de services.

  • Le soccer n’est peut-être pas notre sport national, mais sa popularité dépasse de loin celle du hockey chez les jeunes de 12 à 17 ans. Depuis 1980, la pratique de ce sport a augmenté de près de 500 % au Québec. Intimidation, menace et violence font, hélas, partie des écarts de conduite répandus sur les terrains. Une situation préoccupante, mais non irréversible.

  • Diplômé de l’UQAR en sciences de l’éducation (2000), Pascal Bérubé aura compris très tôt l’importance de l’engagement public, et ce, dès le secondaire.  Rapidement, il aura mis sa détermination et son énergie au service de sa région et du Québec.  Entrevue avec celui qui est, à 38 ans, ministre délégué au Tourisme et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent au sein du gouvernement du Québec.

  • L’artiste et professeur en sciences de l’éducation Roger Langevin a récemment réalisé une sculpture monumentale qui dénonce le phénomène de l’intimidation. Intitulée L’esseulée, cette œuvre produite en douze exemplaires est en voie d’être implantée dans autant de municipalités du Québec.

  • Au-delà de leur côté ludique, un bac de sable, des figurines et des objets de la vie courante se révèlent d’excellents outils lorsqu’ils sont bien utilisés pour favoriser une entrée scolaire réussie chez les jeunes d’âge préscolaire. Une recherche-action menée par la professeure Joane Deneault, de l’UQAR, et la conseillère pédagogique Odette Lefebvre, du Cégep de Rimouski, a démontré que ces outils contribuent au développement cognitif et à la maturité affective des enfants.

  • Le projet « La littératie, notre magie ! », de l’enseignant Marco Lévesque de l’école Marie-Reine-des-Cœurs, a reçu un prix de 1000 $ de la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie. Ce prix a été remis dans le cadre du concours J’ai la tête à lire du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport qui vise à stimuler le goût de la lecture chez les élèves du primaire et du secondaire.

  • Le Réseau Interuniversitaire de Recherche : Enfance et Littératie (RIREL) vient de tenir, au campus de Lévis, un premier symposium portant sur les enjeux liés à la scolarisation précoce au préscolaire en relation avec la littératie.

  • Mélanie Belzile s’est récemment jointe à l’UQAR comme professeure en sciences de l’éducation. Basée au campus de Rimouski, elle est responsable de la formation pratique au baccalauréat en enseignement professionnel.

  • Onze étudiantes au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale de l’UQAR ont récemment participé au 38e congrès de l’Association québécoise des troubles d’apprentissage. Présenté à Montréal sous le thème « J’ai un trouble d’apprentissage, comment pouvez-vous m’aider ? », cet événement a permis à ces futures enseignantes de bonifier leur formation universitaire avec des spécialistes du domaine.

  • Chargée de cours au Département des sciences de l’éducation, Raymonde Simard prononce une conférence intitulée « Famille à la maison ronde et école à la maison carrée, un pont à construire ensemble » le jeudi 4 avril, à 19h30 au Musée régional de Rimouski, dans le cadre des conférences Musée-UQAR.

  • Quatre étudiantes de l’UQAR ont quitté le Québec  le 6 mars pour un stage de formation d’une durée de 8 semaines dans des écoles primaires de la région d’Angers en France. Elles étudient présentement  au campus de Lévis en troisième année du programme de baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire de l’UQAR. Les étudiantes sont inscrites au cours de stage intitulé « Projet d’intervention hors Québec ».

  • L’UQAR remet une attestation de compétence à un groupe d’enseignants associés qui complètent le dernier volet d’un programme de formation pour l’accompagnement des stagiaires en enseignement au campus de Lévis.

  • Près de 20 étudiants au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale au campus de Lévis participent à un projet de recherche sur les effets de la pédagogie à valeur entrepreneuriale sur la réussite des élèves au primaire et au secondaire. Un projet qui s’inscrit dans le cadre du Défi de l’entrepreneuriat de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014.

  • Dans le cadre des journées de la persévérance scolaire du 11 au 15 février, des étudiants du baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire ont assisté à une conférence de M. Daniel Courtois, intervenant à l’organisme Pro-Jeune-Est et auteur de l’ouvrage Brancher la relation pour que le courant passe de l’adulte à l’enfant, de l’enfant à l’adulte.

  • Professeur au Département des sciences de l’éducation, le politologue spécialisé en éducation Jean Bernatchez prononce une conférence intitulée « Être directrice et directeur d’école: une vocation ou une profession ? » le jeudi 21 février, à 19h30 au Musée régional de Rimouski, dans le cadre des conférences Musée-UQAR.

  • En cette semaine des « Journées de la persévérance scolaire », la Banque Nationale annonce un investissement de 100 000 $ dans la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie, par le biais de la Fondation de l’UQAR (FUQAR). Ce nouvel investissement s’ajoute ainsi aux 100 000 $ déjà versés dans le cadre de la campagne majeure 2006-2010 de la FUQAR, portant la participation de la Banque Nationale à 200 000 $ au bénéfice des travaux de recherche spécifiques de cette Chaire.