UQAR-Info

  • C’est par le biais de son stage de fin de baccalauréat en développement social que Ramaëlle Duquette a soumis une étude sur les freins et les incitatifs à l’implication des femmes en politique. Sous la bannière du Comité Femmes et Ville de Rimouski, l’étudiante de l’UQAR a pu recueillir d’intéressantes statistiques, à la suite d’une consultation des femmes rimouskoises, en février 2012.

  • L’UQAR remet une attestation de compétence à un groupe d’enseignants associés qui complètent le dernier volet d’un programme de formation pour l’accompagnement des stagiaires en enseignement au campus de Lévis.

  • Étudiant au doctorat en biologie, Daniel Munro vient de mériter de titre de lauréat du concours Étudiants-chercheurs étoiles du Fonds de recherche du Québec dans la catégorie Nature et technologies pour sa publication sur la longévité des palourdes multi-centenaires dans la revue Aging Cell.

  • Serge Demers s’apprête à tourner la page sur une carrière bien remplie de 32 ans dans le monde de la recherche océanographique. Le premier directeur de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski passera le flambeau dans les prochains mois après 14 années à la tête de ce fleuron de la Technopole maritime du Québec.

  • Du haut de ses 22 ans, Joannie Parent n’a pas froid aux yeux, lorsqu’il s’agit de sa vie académique et professionnelle. Elle complète actuellement un baccalauréat en administration volet gestion des ressources humaines à l’Université du Québec à Rimouski et travaille depuis l’an dernier à temps plein au ministère des Transports.

  • Infirmière au Département de chirurgie bariatrique de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (Hôpital Laval), Nathalie Chouinard côtoie régulièrement des patients qui vivent des complications à la suite d'une opération. Par ses recherches à la maîtrise en sciences infirmières à l’UQAR, elle entend contribuer au développement de meilleures pratiques de suivi de ces patients.

  • Biochimiste de formation, Noémie Giguère a complété sa maîtrise en gestion des ressources maritimes en 2003. Depuis 10 ans, elle gère différents projets reliés au monde maritime qui font appel à sa spécialisation en environnement.

  • Le Service de la formation continue de l’UQAR lance une première formation en ligne à l’attention des membres de l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ).

  • Vivant elle-même avec une déficience physique, Danièle Dumont réalise bien l’ampleur et la diversité des difficultés vécues par les personnes à mobilité réduite dans leur démarche vers l’emploi. Dans le cadre de sa maîtrise en éthique à l’UQAR, elle analyse le décalage entre la volonté d’intégration et la persistance de la discrimination.

  • Les professeurs du programme de géographie du campus de Rimouski ont été ravis d’apprendre que deux de leurs anciennes étudiantes au baccalauréat, Catherine Denis et Marie-Hélène Cauchon, ont décroché un poste de chargée de projets à l’Organisme des bassins versants (OBV) du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent.

  • L’UQAR offrira deux universités d’été en Gaspésie au cours des prochains mois : l’une en environnement, géomorphologie et risques naturels, en mai, et l’autre sur la biogéographie côtière, montagnarde et alpine, en août. Se déroulant sur le terrain, ces stages intensifs proposent plusieurs excursions mariant la pratique à la théorie.

  • Professeur au Département de psychosociologie et travail social de l’UQAR, Mire-ô B. Tremblay prononce une conférence intitulée « Le réenchantement du Monde » le jeudi 28 février, à 19h30 au Musée régional de Rimouski, dans le cadre des conférences Musée-UQAR.

  • Près de 20 étudiants au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale au campus de Lévis participent à un projet de recherche sur les effets de la pédagogie à valeur entrepreneuriale sur la réussite des élèves au primaire et au secondaire. Un projet qui s’inscrit dans le cadre du Défi de l’entrepreneuriat de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014.

  • Avec les changements importants survenant en forêt boréale, l’étudiant au doctorat en biologie Rémi Lesmerises s’intéresse aux comportements alimentaires de l’ours noir, une espèce qui s’adapte particulièrement bien aux coupes forestières intensives.

  • Le doré jaune au régime

    Les aquaculteurs québécois font face à un problème de taille : les géniteurs de dorés d’aquaculture produisent des œufs de qualité médiocre, non fécondables et parfois incapables de se rendre à l’éclosion. Candidate au doctorat en océanographie, Sahar Mejri travaille à améliorer la production de dorés jaunes de qualité, en partenariat avec la Station Piscicole Trois-Lacs située en Estrie. Comme quoi l’océanographie ne se limite pas qu’aux océans!

  • L’UQAR annonce la nomination de Louis Mathier au poste de vice-recteur au campus de Lévis et à la planification. Il succède à Robert Paré, qui a quitté pour la retraite en juin 2012.

  • Dans le cadre des journées de la persévérance scolaire du 11 au 15 février, des étudiants du baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire ont assisté à une conférence de M. Daniel Courtois, intervenant à l’organisme Pro-Jeune-Est et auteur de l’ouvrage Brancher la relation pour que le courant passe de l’adulte à l’enfant, de l’enfant à l’adulte.

  • Professeur au Département des sciences de l’éducation, le politologue spécialisé en éducation Jean Bernatchez prononce une conférence intitulée « Être directrice et directeur d’école: une vocation ou une profession ? » le jeudi 21 février, à 19h30 au Musée régional de Rimouski, dans le cadre des conférences Musée-UQAR.

  • Le deuil périnatal est un sujet délicat, sensible. Annuellement, quelque 11 000 familles canadiennes sont confrontées à la perte de leur nourrisson. Une épreuve difficile à laquelle les organisations sont encore mal préparées lors du retour au travail des employés endeuillés. Regard sur un enjeu de société encore tabou.

  • En cette semaine des « Journées de la persévérance scolaire », la Banque Nationale annonce un investissement de 100 000 $ dans la Chaire de recherche sur la persévérance scolaire et la littératie, par le biais de la Fondation de l’UQAR (FUQAR). Ce nouvel investissement s’ajoute ainsi aux 100 000 $ déjà versés dans le cadre de la campagne majeure 2006-2010 de la FUQAR, portant la participation de la Banque Nationale à 200 000 $ au bénéfice des travaux de recherche spécifiques de cette Chaire.