L'UQAR s’est engagée à créer un milieu de vie, d’études et de travail respectueux des principes d’équité, de diversité et d’inclusion dans sa communauté.  Ce prix vise à souligner la contribution exceptionnelle de membres de la communauté universitaire afin de promouvoir les valeurs d’équité, de diversité et d'inclusion au sein de l'Université.

Personnes lauréates

2021

Guitté Hartog, artiste-peintre et chargée de cours en travail social à l’UQAR

Artiste-peintre et chargée de cours en travail social à l’UQAR, Guitté Hartog s’implique activement pour l’EDI. Par ses publications et ses œuvres, elle sensibilise la population à des sujets touchant les femmes, l’égalité des genres, les communautés autochtones, les études sur les masculinités, les personnes racisées, les membres de la communauté LGBTQ+ et les personnes vivant avec un handicap. Au cours des cinq dernières années, elle a collaboré à une trentaine de publications, de livres, de chapitres de livre, d’articles scientifiques et de communications mettant en valeur l’équité, la diversité et l’inclusion. 

Le Comité féministe de l’UQAR formé de Marie-Pier Boulanger, de Joëlle Cloutier-Boulay, d’Andra Florea et de Jade Paradis-Hautcoeur

Créé en 2017, le Comité féministe de l’UQAR a pour mission de lutter contre les oppressions qui sévissent dans la société et dans le milieu universitaire. En plus d’avoir lancé la bibliothèque féministe l’Ananas, le comité tient des activités de rencontre et de discussion afin de stimuler la réflexion des étudiantes et des étudiants à l’égard du féminisme, de la politique, de la sexualité et des différentes cultures.