Génie

  • Une équipe de l’UQAR prendra part à la Compétition canadienne d’ingénierie 2017, au début du mois de mars à l’Université de Calgary, qui réunira la crème des étudiantes et des étudiants en génie au pays.

  • Du 26 au 29 janvier, l’UQAR accueille à son campus de Rimouski la Compétition Québécoise d’Ingénierie dont le thème est cette année le « Génie du Saint-Laurent ».

  • Début janvier, 17 étudiantes et étudiants en ingénierie de l’UQAR ont participé aux Jeux de Génie à Montréal et ont remporté trois prix dont celui de la meilleure petite délégation.

  • Le Laboratoire de recherche en énergie éolienne (LREE) de l’UQAR a maintenant 10 ans. Depuis 2006, le LREE a développé une expertise multidisciplinaire qui allie des chercheurs du Québec, de la France et du Liban.

  • Jil Hardy, étudiant dynamique de deuxième année au baccalauréat en génie électrique, montre que la persévérance et la motivation dans les études paient toujours.

  • Ce sont parfois les idées les plus simples qui sont les meilleures, d’où l’expression « il fallait y penser ! ». C’est la conclusion à laquelle sont arrivés Boumediène Falah, professeur au Département de mathématiques, informatique et génie de l’UQAR, et Pierre-Étienne Côté, auxiliaire de recherche qui travaille depuis 15 ans avec le professeur Falah, lorsque le Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER), une organisation du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTQ), leur a soumis un problème à régler à propos de la charge sur les essieux avant des déneigeuses.

  • Un article cosigné par le professeur associé Hussein Ibrahim et le professeur Adrian Ilinca est devenu une référence mondiale dans le domaine du stockage d’énergie renouvelable. Publié en 2008 dans la revue Renewable and Sustainable Energy Reviews, l’article a été cité par des centaines de chercheurs de partout dans le monde.

  • Depuis les années 1990, l’UQAR a développé plusieurs collaborations avec des entreprises et des organisations du Québec par le biais de ses formations en génie. La refonte du programme de maîtrise et le lancement d’un doctorat en ingénierie donneront une nouvelle impulsion à ces partenariats qui allient la formation universitaire à des projets concrets de recherche et développement.

  • L’équipe du mini-baja SAE (Society of Automotive engineers) de l’UQAR est montée sur la troisième marche du podium lors de l’épreuve du Nord. Six étudiants en génie se sont déplacés à l’Université Laval les 5 et 6 février derniers pour la compétition de mini-bajas.

  • L’Université du Québec à Rimouski bonifie son offre de programmes en génie. Un nouveau doctorat en ingénierie est lancé afin de former des chercheurs de haut niveau dans ce domaine clé pour les entreprises de la région.

  • Trois projets réalisés dans le cadre des travaux de la Chaire CRSNG-UQAR en génie de la conception ont obtenu des bourses d’excellence de la firme ROCHE afin de souligner leur concept novateur.

  • L’équipe de Conception senior qui a représenté l’UQAR lors de la Compétition canadienne d’ingénierie, tenue à l’Université Mémorial de Terre-Neuve, s’est distinguée en mettant la main sur la 2e place dans sa catégorie.

  • Jérôme Perron, étudiant au baccalauréat en génie des systèmes électromécaniques, et Caroline Dallain, étudiante au baccalauréat en génie électrique, s’impliquent activement au club Rikitik de l’école secondaire Paul-Hubert qui participera à la finale régionale First Robotique du 19 au 21 mars au stade Uniprix à Montréal.

  • Pour Youssef Benchaabane, qui a entamé en 2014 sa maîtrise en ingénierie à l'Université du Québec à Rimouski, il n'y a pas de doute : l'énergie éolienne possède un grand potentiel de développement. Après avoir obtenu son baccalauréat en génie énergétique à l'École polytechnique universitaire de Montpellier (France), il a décidé de poursuivre ses recherches à l'UQAR.

  • L’UQAR s’est particulièrement démarquée lors de la Compétition québécoise d’ingénierie (CQI) 2015 présentée à l’École de technologie supérieure de Montréal. La délégation de l’Université a obtenu quatre prix.

  • L’expertise en production automatisée développée par des chercheurs de l’UQAR permettra à Premier Tech de miser sur l’innovation pour améliorer ses procédés et demeurer à la fine pointe de la technologie. L’étudiant à la maîtrise en ingénierie Dominic Lafontaine-Poirier réalise présentement son projet de recherche en partenariat avec l’entreprise louperivoise, dans le but d’améliorer la productivité et l’autonomie d’une cellule robotisée industrielle.

  • Comment faire en sorte que les éoliennes fournissent de l’énergie même lorsque le vent diminue ? Étudiant à la maîtrise en ingénierie, Frédéric Brédard met au point un banc d’essai pour optimiser la conversion de l’énergie éolienne du souffle du vent jusqu’au transport sur le réseau, et ce, en diminuant au maximum les pertes d’énergie.

  • Étudiant à la maîtrise en ingénierie, Olivier Côté travaille à la conception d’un véhicule écologique propulsé par moteurs-roues, des moteurs électriques incorporés dans les roues d'un véhicule.

  • Zoé-Lise Deck-Léger est sur le point de terminer son baccalauréat en génie des systèmes électromécaniques à l’Université du Québec à Rimouski. Ayant grandi dans la ville de Gaspé, elle se destinait d’abord à des études en sciences à Montréal.

  • Pour devenir ingénieur au Québec, un étudiant doit compléter un baccalauréat en génie. Alors, pourquoi poursuivre à la maitrise en ingénierie? L’étudiant Gabriel Caron nous révèle sa passion pour la recherche qui l’a amené à étudier la trempe des aciers avec le laser.