Sciences infirmières

  • Avec près de 20 ans d’expérience comme infirmière en unité de soins de longue durée, Mylène Galarneau est à même de constater que les familles sont de plus en plus présentes auprès de leurs proches en perte d’autonomie. Étudiante à la maîtrise en sciences infirmières, elle envisage de nouvelles pistes pour améliorer la collaboration entre le personnel infirmier et les familles des personnes hébergées, pour favoriser leur implication aux soins et pour un meilleur partage de l’information, dès l’admission.

  • L’UQAR a développé une belle notoriété en ce qui a trait à l’organisation des services de première ligne en région. Par le biais du Consortium InterEst Santé et de son Laboratoire de recherche sur la santé en région (LASER), l’Université contribue à développer les connaissances scientifiques en s’inspirant des réalités du réseau de soins et services de l’Est-du-Québec et à valoriser le transfert des savoirs expérientiels les plus efficients.

  • Jeanne Lechasseur, une finissante au baccalauréat en sciences infirmières à l'UQAR, a récemment reçu le prix Relève 2013 de l'Ordre régional des infirmières et infirmiers de la Côte-Nord, pour son travail au Centre-Mère-Enfant-Pédiatrie, du CSSS de Haute-Côte-Nord-Manicouagan, à Baie-Comeau. Cette distinction vient souligner son travail effectué depuis cinq ans, tout en poursuivant ses études universitaires dans sa ville natale. Le prix Relève 2013 récompense un infirmier ou une infirmière de moins de 30 ans qui se démarque.

  • La charge de travail et la conciliation travail et vie personnelle constituent des enjeux quotidiens pour le personnel infirmier. Catherine Hupé consacre sa maîtrise sur les effets de l’aménagement des horaires par quarts de 12 heures sur la qualité de vie au travail des infirmières.

  • L’équipe de professeurs en sciences infirmières Nicole Ouellet, Hélène Sylvain et Guy Bélanger est récipiendaire de la distinction Pascal-Parent 2013 pour son projet de Boîte à outils technopédagogiques, qui vise l’optimisation du développement des compétences informationnelles en sciences infirmières.

  • Une première cohorte de quinze étudiantes au baccalauréat en sciences infirmières de l’Université du Québec à Rimouski vient de compléter sa formation à Baie-Comeau.

  • Une première cohorte de douze étudiantes au baccalauréat en sciences infirmières de l’Université du Québec à Rimouski vient de compléter sa formation dans la Baie-des-Chaleurs.

  • La journée Survivance au cancer – Place aux saines habitudes de vie sera présentée à l’UQAR campus de Lévis le vendredi 25 octobre. S’inscrivant dans la foulée du Rapport du directeur de santé publique de Chaudière-Appalaches sur le cancer et des développements au Canada et ailleurs de programmes de suivi pour les survivants, cet événement réunira plusieurs experts dans le domaine de la survivance et des saines habitudes de vie.

  • Grâce à la collaboration de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, la seconde série de conférences populaires en santé dans l’Est du Québec sera présentée à Gaspé par le biais de la vidéoconférence.

  • D’excellentes propositions ont été soumises dans le cadre du dernier concours Mise sur ton projet d’intégration ! du Comité de programmes d’études avancées en sciences infirmières. Trois étudiants se sont particulièrement distingués par la qualité de leurs projets, soit Mylène Landry, Amélie Poulin et Sébastien Vachon.

  • Le 25 août 2013, l’UQAR et le Cégep de Rimouski ont été les hôtes de l’évènement Synapse, un projet regroupant des activités visant à favoriser la transition entre les études secondaires, collégiales et universitaires pour les étudiants dans le domaine des sciences infirmières.

  • La professeure Hélène Sylvain vient de faire son entrée au Cercle d’excellence de l’Université du Québec. Une reconnaissance pleinement méritée pour cette spécialiste de la santé en région.

  • Les étudiantes du cours Dossiers sociopolitiques et leadership infirmier, au baccalauréat en sciences infirmières, ont reçu des invités de marque dans le cadre de la Classe des leaders, dont la nouvelle présidente et directrice générale de l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ), Lucie Tremblay.

  • La technopédagogie s’est répandue à l’UQAR il y a maintenant neuf ans. Pour le professeur en sciences infirmières Frédéric Banville, les nouvelles technologies – particulièrement la plateforme Via – offrent des possibilités pédagogiques innovantes permettant un enseignement à distance de qualité.

  • L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a remis son prix Florence, catégorie leadership, à Claire Page. Une très belle reconnaissance pour la professeure en sciences infirmières de l’UQAR.

  • L’UQAR va intensifier sa présence sur le territoire de l’Est-du-Québec en bonifiant l’accessibilité à son programme de DEC-BAC en sciences infirmières. Dès cet automne, les infirmières pourront suivre leur formation universitaire directement dans leur milieu respectif.

  • Les 9, 10 et 11 avril 2013, lors de séances de communication par affiches, plus de 120 projets réalisés dans la communauté par les finissantes et finissants en sciences infirmières au cours de l’année académique 2012-2013 dans le cadre du cours «Stage d’intégration» ont été présentés à l’Atrium du campus de Lévis. Ces projets ont été supervisés sur le plan pédagogique par Ginette Amiot, Diane Boivin, Louise Lebrun, Céline Pelletier et Sylvain Pouliot.

  • Infirmière au Département de chirurgie bariatrique de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (Hôpital Laval), Nathalie Chouinard côtoie régulièrement des patients qui vivent des complications à la suite d'une opération. Par ses recherches à la maîtrise en sciences infirmières à l’UQAR, elle entend contribuer au développement de meilleures pratiques de suivi de ces patients.

  • Le Service de la formation continue de l’UQAR lance une première formation en ligne à l’attention des membres de l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ).